Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 11:11

raleur asterix jpgJe ne n'ose même plus demander que l'année à venir soit meilleure. Peut-être une manière de stopper ce cycle infernal des millésimes toujours plus mauvais les uns que les autres. Alors juste se dire que celui-là encore, je ne le regretterai pas, et de le laisser filer sans même essayer de le retenir.

Il reste la ressource de se plaindre. Oui, se plaindre... Se plaindre de manger à sa faim, de dormir au chaud, d'avoir la santé, un job, des amis, et même un peu de famille. Alors je me plains. Je ne serais pas vraiment moi si je ne trouvais pas quelque chose ou quelqu'un après quoi ou après qui râler.


Je couine après le mauvais temps, je soupire devant le cours de la bourse, je grogne après la hausse du prix des carburants. Il m'a même été accordé ce privilège de beugler après la grève des transports en commun... Transports en commun que je ne prends pas bien entendu.


Il affiche un sourire effronté. Il a ce regard malicieux, et ce petit quelque chose à lui seul que je ne saurais définir et qui me fait battre le coeur à tout rompre. C'est plus fort à chaque rencontre. Je me plains à lui de mes soucis de voiture en panne, de la couverture d'assurance qui ne paiera pas la location d'un véhicule de remplacement. Il commente la nouvelle : C'est des bâtards d'enculés de leur mère ! La chatte je leur pisse dans le cul !


Tiens... Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que je l'aime déjà celui-là.

Je vous embrasse tous, et vous dis : Allez, à l'année prochaine pour de nouvelles râleries.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Un jour, une vie
  • : Mes joies, mes peines, mes rires aussi... Tout n'est pas là. J'en garde encore un peu de côté...
  • Contact