Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 00:51

le-regard-dans-le-vide_940x705.jpgJ'ai aimé deux garçons de toute ma vie. Il n'y en a pas eu trois ou quatre. Seulement deux. Deux que j'ai aimé au point d'en pleurer seul au fond de mon lit, aimé au point de commettre toutes les folies, au point d'en crever aussi parfois.

 

Leur nom se sont affichés sur mon front tellement mes sentiments transpiraient pour eux. Je lis encore dans le regard des autres ce "Fais attention Bruno...". Je sais aussi comme jamais je ne les ai écoutés.

 

Le premier m'a donné 19 ans de sa vie. Il dort ce soir à la maison. Le deuxième a promis de ne pas m'abîmer. Même si la promesse a été tenue à un autre que moi, je sais qu'il la tiendra. Je reste certain qu'il tiendra cette promesse la.

 

On ne choisit pas d'aimer. On ne décide ni d'une date, ni d'un lieu. On ne décide de rien au fond. C'est au petit matin quand les larmes coulent sur les joues qu'il vous faut comprendre que cette fois les choses sont différentes, tellement différentes.

 

Je ne sais pas s'il y aura un jour un autre Pierre et Bruno. Je ne sais pas s'il y aura un jour un Ti-Loup et Bruno. Mais je sais seulement cette chose : A regarder au fond de mes yeux se reflêteront le regard de ces deux là, juste ces deux là.

Partager cet article
Repost0

commentaires

E

Oui, on ne choisit pas d'aimer... ni le "qui", ni le "quand" mais parfois quand même, on choisit le "comment"... parfois...


Répondre
M

aie aie aie !! tellement beau a lire !! terriblement profond je pense passer une soiree a cogité la dessus !! bizzzz msieur !


Répondre

Présentation

  • : Un jour, une vie
  • : Mes joies, mes peines, mes rires aussi... Tout n'est pas là. J'en garde encore un peu de côté...
  • Contact