Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 14:20

PresqueLes mots raisonnent encore comme un mauvais conte. Tu comprends m'explique-t-il, dans ce milieu on ne donne jamais rien sans rien.

Non je ne comprends pas justement. Non je ne comprends pas que l'on consomme quelqu'un comme l'on commande un Big Mac frites et sauce salade. Non je ne comprends pas ce grand fast food où seule compte la recherche des produits frais du jour. Je ne suis pas vraiment heurté par ce que j'entends. Je sais bien que ça existe. J'ai mal. J'ai seulement mal.


Son visage a changé. Son beau sourire a laissé la place à l'expression d'un sentiment de désabusement. Il connaît bien les règles du milieu comme il l'appelle. Il est de ce monde, il vit avec. Il y trouverait presque son compte. Presque... C'est ce presque qui le rendra éternellement insatisfait.

J'entends ce qu'il ne veut pas dire. Je lis dans ses yeux ce "si tu savais..." qu'il retient. Son visage est à nouveau illuminé de ce large sourire amusé. Ce n'est pas qu'il ait vraiment quelque chose à me cacher. Il a seulement choisi de me laisser à l'écart de tout ça, comme pour me préserver.


J'aime ce mec. J'aime ce mec profondément, de façon déraisonnée. Il le sait, et de cela aussi il veut me préserver. C'est drôle de le voir faire, de le voir agir. Je dormirai mal ce soir. Je le sais à l'avance...

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

manu 16/12/2009 00:42


vraiment tres beau !!! de le vivre et de le lire kel regale !!


spuntz 15/12/2009 00:30


Bruno mon ami, comme j'admire ce style à toi personnel de formuler l'émotion !


Présentation

  • : Un jour, une vie
  • : Mes joies, mes peines, mes rires aussi... Tout n'est pas là. J'en garde encore un peu de côté...
  • Contact