Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 08:30

sms.jpgSeulement ces quelques mots électroniques, alignés là, les uns derrière les autres, comme s'il les avait soigneusement rangés.

Il est 8h37 ce vendredi. Ce sera une bonne journée. C'est écrit là... Juste là, sur l'afficheur.

 

 

Partager cet article
Repost0
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 10:56

Arc.JPGQue le temps entre nos rencontres me semble plus long chaque fois. Que que je m'inquiète un peu parfois quand je te sais à scooter. Que je me marre souvent tout seul dans les magasins en pensant à la prochaine connerie que je vais bien pouvoir te ramener. Que j'achetais déjà des places de foot bien avant que tu ne saches marcher. Que je sais que tu acceptes de moi des choses que tu refuserais à un autre. Que même si je pleure un peu parfois, j'ai le coeur qui bât souvent plus vite qu'à l'ordinaire. Que je te kiffe...

 

Que peut-être j'ai un peu arrangé la vérité pour le foot...

 

 

Partager cet article
Repost0
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 19:10

deux.jpgJe le regarde jouer avec le chien. C'est un de ces jeunes chiens dont raffolent les jeunes des cités, un chien de défense, ou d'attaque selon comme on l'apprécie. On ne saurait dire le mélange de races de celui-ci. Sans doute un peu de tout ce qui est interdit, mélangé avec un peu de tout ce qui est non déclaré.

Il est content de me le montrer. Le chien n'est pas le sien. C'est celui d'un ami qui est venu lui rendre visite, mais il l'adore déjà. On devine sans difficulté l'ambition qu'il a pour lui moyennant un peu de dressage. Cela se voit sur la vidéo qu'il ma envoyée. Sans doute en voudrait il un comme celui-là, mais tellement de choses l'en empêchent...

Il sait à l'avance ce que je peux en penser, mais voilà, il a passé un bon moment, et il aime à me le faire partager. Je souris. Je mesure en le regardant le fossé qui nous sépare. Le fossé de l'âge, celui de la vie qui est passée par là, celui de la souffrance aussi. Tout nous sépare.

Tout nous sépare, tout nous est étranger et pourtant... J'ai cette infinie tendresse pour ce garçon. Rien que le son de sa voix me transperce. Je peux regarder 10 fois la vidéo sans me lasser. J'ai ce pincement au coeur lorsque que je vois apparaître sur l'écran un "Hello M'sieur" auquel je n'ai pu répondre alors que je n'étais pas devant l'ordinateur. Je me marre quand il me fait "t'es où tu fais quoi avec qui depuis quand ?". Je compte les jours - quand ce ne sont pas les heures - alors que j'ai décroché un rencart.

Si différents et pourtant...

Partager cet article
Repost0
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 23:10
Le petit chaperon rouge ne s'en n'est sûrement pas encore remis. D'un autre côté, il ne semblait pas vraiment sortir d'un conte de Perrault non plus...

A quand un clip avec pour thème le grand méchant loup...




Partager cet article
Repost0
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 15:36

DSC_1687.JPGJe me demande l'impression qu'il a eu lorsqu'il les a rangés en carton. J'ouvre le premier sur les trois rapportés à la maison, et ce sont 20 ans de vie qui défilent sous mes yeux. J'avais prévu de les trier, mais leur nombre si grand que j'y renonce.

Cela commençait parfois comme cela quand nous les achetions :
 

- On le prend ?

- Ben si tu veux, si ce CD te plait

- Bon d'accord on le prend, mais alors juste un.


Le juste un se terminait de temps en temps aussi par "
Bon juste celui-là... et aussi celui-ci".

Je n'ai pas pu m'empêcher d'en mettre un sur la platine et de pousser le volume au plus haut :

Freddy Mercury, Love kills

 

Partager cet article
Repost0
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 23:52

Patinage.jpgC'est le point de rendez-vous. Je suis légèrement en avance. Je regarde la place, et les passants qui... passent. Il fait un froid de canard sur Paris. Il s'écoule quelques minutes, et soudain, c'est l'inexplicable. Je le sens. Il est là, j'en suis sûr. Je me retourne. Le voilà qui s'approche à grands pas.

Je regarde les patineurs de la place de l'Hôtel de Ville, à cet endroit même où je l'ai vu pour la première fois. Il a une course à faire de 5 minutes. Je l'attends. Je me marre en regardant les chutes et gamelles en tous genres. J'ai cette même sensation de nouveau. Je suis certain qu'il n'est pas loin. A peine le temps de me retourner, et il est là, revenu de sa course, à quelques mètres seulement.

Nous reprenons notre marche. Il me reste cette drôle d'impression.

Partager cet article
Repost0
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 12:48

Aznavour.jpgLes panneaux de directions indiquent le chemin du retour. Le thermomètre de bord affiche la température qui descend à mesure que les hectomètres défilent. Je monte un peu son.

Je déteste ce moment où il ajuste son écharpe, où il enfile le casque. Je hais cet instant où je dois le rendre à sa vie. J'éprouve alors ce ressentiment de dépit de devoir restituer un objet volé tel un gosse qui se serait fait prendre la main dans le sac. Je me prends à rêver parfois qu'il n'a plus rien d'autre à faire que d'être avec moi.

Je mesure à quel point on ne choisit pas liens qui vous attachent à l'autre. On ne se lève pas un beau matin en décidant d'aimer celui-ci ou celui-là. On se retrouve plutôt comme un con, la gorge nouée le moment de la séparation sans toujours réaliser cette mélancolie qui vous envahit peu à peu.

Et ce putain d'air qui me trotte maintenant dans la tête...

Partager cet article
Repost0
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 07:39

Rendez-vousC'est déjà demain. Tu me feras "Salut M'sieur". J'aurai un sourire jusqu'aux oreilles. Je te demanderai "Ca va ?". Tu me répondras "Ben oui".

On marchera.

Je serai heureux.

Partager cet article
Repost0
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 20:37

infirmiere2sf.jpgJe lui fais répéter :

- Combien ?

- 13-9

- Ah bon ?

A ma tête, elle se sent l'obligation de me mettre l'appareil sous les yeux. Je déchiffre l'écran. Pas de doute possible, il est bien inscrit 13-9. Un toubib pourrait mentir sans scrupules, mais la machine...

Je savoure le résultat comme un gosse qui ramenait un bon carnet de notes à ses parents. L'euphorie de la victoire est cependant rapidement dissipée :

- Montez voir...

- Hein ? Où ça ?

- Ben là, sur la balance

- Euh, mais je voulais juste connaître ma tension...

- Bien sûr, bien sûr... Mais tant qu'on est là n'est-ce pas ?
Je m'applique à me placer de sorte qu'elle ne puisse pas lire l'aiguille par dessus mon épaule.

- Alors ?

- Euh... Vers les 60 par là

- Combien ?

- Euh... Faut retirer deux kilos pour les vêtements c'est ça ?

Elle insiste :

- Combien ?

- Pfffff là voilà voilà... Y a pas le feu non plus !

Je préfèrais décidément la neutralité du tensiomètre. Le pèse-personnes a sûrement dû être fabriqué dans les pays de l'Est par des sales mioches travaillant pour des queues de cerises et qui font exprès de livrer des balances qui annoncent 20% de plus, juste pour faire chier les occidentaux qui les achètent.

Pour mieux me remuer le poignard dans la plaie, elle en rajoute :

- Mais vous mesurez combien ?

- Pfffffff. T'as qu'à consulter ma fiche andouille ! Songe-je rageusement

Comme si j'avais pu grandir depuis la dernière visite. La prochaine fois, j'achèterai un tensiomètre pour m'épargner cette humiliation. Encore heureux, il n'y a pas de public pour assister à cet affligeant spectacle. Je pourrai toujours laisser les mensurations que j'ai inscrites sur les sites de rencontres.

Je sors du cabinet médical humilié. Humilié, mais heureux. Il ne faut pas grand chose parfois...

 

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 18:31

207

207La petite dernière de la famille est arrivée. Elle bénéficie d'un équipement complet. Voyez plutôt : Essuies glace, phares, pneus de forme ronde et portières permettant soit l'accès à l'intérieur du véhicule si vous souhaitez quitter le dehors de l'extérieur, soit de revenir en dehors de l'intérieur en direction de l'extérieur vers le dehors.

Une touche de classe quoi...

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Un jour, une vie
  • : Mes joies, mes peines, mes rires aussi... Tout n'est pas là. J'en garde encore un peu de côté...
  • Contact